L’identité en questions… Apports de la Sophrologie

« La quête de l’identité, la crise de l’identité, la perte de l’identité sont au cœur des recherches et des préoccupations de notre temps », disait Claude Levi-Strauss dans son ouvrage l’Identité, paru en 1977.

 

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Ce thème intéresse et interroge la sophrologie aux différentes étapes du développement de l’individu face aux épreuves qu’il traverse dans son environnement, sa culture, son parcours de vie, de la naissance à la mort.

Entre « l’identité qui vient du dehors et celle que nous-mêmes essayons d’établir du dedans », là réside le questionnement pour Claude Levi-Strauss.

A la suite de celui-ci Françoise Héritier, anthropologue, insiste sur la définition sociale : pour elle, ce qui s’incarne dans un individu, c’est une place, un nom, un rôle, un statut ; nous dirions presque aujourd’hui « des papiers d’identité » mais elle fait aussi la part belle au corps, se battant pour affirmer les droits des femmes en montrant que « les différences sexuées sont fondatrices de toute pensée ».

La recherche en neurosciences nous apporte de nouvelles directions quant à nos techniques et viennent renforcer les notions d’homéostasie, la place de l’intentionnalité, la bienveillance, pivots essentiels de nos démarches.

Les différents domaines pluriels de l’identité vont être abordés lors de ce Congrès :

  • Identité, concepts philosophiques et enjeux de société, neurosciences:
    La place de l’individu, sa construction identitaire, sa culture, ses facultés d’adaptation.
  • Quand, comment intervient la sophrologie face au devenir de l’identité et ses aléas, sexualités, addictions, monde virtuel.
  • La place du corps dans la construction identitaire :
    L’estime et l’image de soi aux différents âges de la vie
  • Identité, spécificité, inventivité, créativité, poésie de la sophrologie.

Chercheurs, philosophes, professionnels se rencontrent autour de ce thème de « l’identité » qui sera une nouvelle fois l’occasion d’enrichir nos pratiques de sophrologie qui, nous en sommes persuadées, sont des bulles d’oxygène pour la souffrance humaine.

Un congrès où chaque professionnel de santé, trouvera un nouveau regard, une réflexion, un renforcement certainement ! qui viendront consolider ses convictions pour une santé augmentée et de qualité ! Nous serons très heureuses et heureux de vous donner la parole autour de l’un ou de l’autre des volets proposés. Vous avez, nous en sommes sûr·e·s beaucoup à nous dire !