La Société Française de Sophrologie fête ses 50 ans !

La Société Française de Sophrologie : 50 ans de recherche et de développement, 50 ans de publications, 50 ans de formation pour le métier de sophrologue – aujourd’hui reconnu- 50 ans d’alliance de ces trois matrices :
Corps - Conscience - Inconscient
qui symbolisent ce qu’est la Sophrologie pour la SFS :
une alliance à plusieurs niveaux, dans différentes disciplines et écoles de formation de la dynamique psycho-corporelle.

A l’occasion de ses 50 ans la SFS consolide et affirme ses fondations et sa spécificité qui s’est construite sur les rapports de l’inconscient avec la conscience dans un rapport au corps et à l’imaginaire. Le passage du passé, au présent, vers le futur ne se fait pas de manière linéaire mais dans une circularité que nous nommons CORPS- CONSCIENCE – INCONSCIENT.

Dans un travail sur l’inconscient, le passé est là avec l’histoire personnelle et collective du sujet. L’inconscient est dépositaire de ressources encore inconscientes, non dévoilées car liées au jugement que porte l’individu sur lui même ; il ne se réduit pas au seul refoulé.

Ses ressources inconscientes sont révélées grâce à une préparation sophrologique permettant à la personne de s’imaginer dans des compétences dont elle ne se croyait pas capable.

Le présent est avant tout une présence à soi même, à l’autre, au monde. Le plaisir à se connecter dans l’ici, maintenant créateur de vie, de dynamisme, d’espoir.

Quant au futur, il est indispensable pour tout humain de pouvoir anticiper les épreuves à venir pour les vivre au mieux le jour où elles se présentent.

Durant ces 2 jours, des sophrologues, des thérapeutes, des médecins du monde entier viennent partager avec vous leurs expériences et leurs ouvertures liées aux dernières recherches : les neurosciences, la théorie de l’attachement, les études sur le stress post traumatique., la méditation…

Ils montreront - par des cas cliniques – comment il est possible de choisir sa porte d’entrée en fonction de la problématique de la personne en souffrance. Aborder la relation par le corps, la conscience ou l’inconscient ? Tout dépendra de la formation du sophrologue et du travail qu’il aura effectué sur lui-même : sophrothérapie, psychanalyse, bio-énergie, méditation ?

C’est donc d’une psychosomatique enrichie dont il va être question avec cette notion clé que nous nommons le sentiment physico-psychique de soi ; à entendre comme une énergie consciente, de base, teintée de sentiment (image de soi, estime de soi) et ancrée dans un vécu corporel.

Programme

Découvrez le programme de ces deux journées de réflexions, d'échanges et de pratiques

En savoir plus

Inscriptions

Retrouvez toutes les informations pour vous inscrire au congrès 2016

En savoir plus

Informations

Toutes les informations pour vous rendre au congrès 2016, à Paris

En savoir plus