La Société Française de Sophrologie

50 ans de recherche pour le développement de la Sophrologie
et pour la reconnaissance d’un métier de qualité
 

Depuis sa création en 1966, la Société Française de Sophrologie œuvre pour la recherche, la diffusion et le développement de la Sophrologie et dialogue avec ses différents courants et les disciplines voisines de sciences humaines.

Elle regroupe de nombreux Sophrologues et sympathisants et des Centres de Formations en France (métropolitaine et Outre-Mer).

La S.F.S. se préoccupe d’apporter une information rigoureuse et complète sur cette pratique parfois mal connue.

Lieu de recherche et de dialogue, elle est à l’origine de l’édition de ses différents travaux de recherche, de l’élaboration d’un Code déontologique que ses adhérents s’engagent à respecter, d’un annuaire guide des sophrologues praticiens, elle initie des groupes de recherche et organise chaque année un Congrès.

Dans ce but elle propose et favorise la recherche dans les différents domaines concernés (médical ou socio-pédagogique), l’évaluation des résultats des pratiques proposées, l’information des publics concernés.

Soucieuse de la transmission du savoir et de la formation des Sophrologues, la S.F.S., dès ses premiers congrès, se préoccupait des études et connaissances à acquérir, et de leur transmission.

Société Savante de recherche et de réflexion, la SFS organise un congrès chaque année, édite les actes des Congrès, organise des journées professionnelles, à l’écoute de l’évolution des demandes et des besoins d’un public de plus en plus concerné et intéressé, le métier de sophrologue s’est alors développé.

Le métier de sophrologue, non réglementé, nécessitait que soit menée une réflexion quant aux conditions d’exercice de cette activité et aux compétences requises. Se sont tenus alors en 2008, les premiers « Etats Généraux » de la Formation en Sophrologie, qui ont réuni 34 Centres de formation de courants différents.

Ainsi après avoir co-organisé les Etats Généraux de la Formation en Sophrologie avec le Syndicat des Sophrologues Professionnels (SSP) et la Coordination puis Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie (FEPS), la SFS a respecté les préconisations formulées soit pour la formation des sophrologues:

  • Un cursus présentiel de 300 heures minimum de formation étalées sur deux années, incluant les bases théoriques de la sophrologie et l’apprentissage et la pratique des principales techniques dynamiques et statiques.

Depuis La SFS a obtenu l’inscription du Titre de « Sophrologue » au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP). Le Titre vient d’être renouvelé par arrêté du 27 décembre 2018 publié au Journal Officiel du 4 janvier 2019.

14 Ecoles Membres de la SFS sont habilitées à préparer à l’obtention du Titre.

La sophrologie se développe de plus en plus en France, ce qui impose de privilégier une formation de qualité et une écoute des besoins actuels.